27 mars 2008

Envie de réagir à "Je te regarde"?

Vous avez lu Je te regarde, vous avez envie d'en dire quelque chose? Critique ou enthousiaste, votre lecture m'intéresse. Nous nous connaissons, ou pas du tout. Peu importe, laissez un commentaire!

On écrit pour se confronter à la langue, pour se confronter à soi-même. Oui. Mais on écrit aussi dans l'espoir que les textes suscitent des discussions, des rencontres.

Alors, n'hésitez pas!

Posté par lambilliotte à 13:49 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur Envie de réagir à "Je te regarde"?

    Pur bonheur

    Pur hasard et puis pur bonheur

    Posté par Paul, 28 mars 2008 à 11:28 | | Répondre
  • L'aventure débute

    Longue vie et grand succès à ce blog ouvert pour ton premier roman mais qui, j'en suis certain, servira pour les suivants.

    Bisouxxxx

    Ton homme

    Posté par Loulou, 31 mars 2008 à 10:59 | | Répondre
  • A fleur de peau

    Un livre plein de reflets où le "Je" devient "Tu",où le regard se perd entre ces deux personnes qui n'en font qu'une.Des tiroirs qui s'ouvrent pour laisser échapper notre propre histoire, nos souvenirs, des couleurs oubliées et des sensations à fleur de peau.

    Elodie

    Posté par Elodie, 31 mars 2008 à 13:59 | | Répondre
  • Merci, Elodie!

    Merci, Elodie! Ton commentaire est très beau! C'est très émouvant, ce que tu dis. On attend ça, quand on écrit: que le lecteur s'approprie le texte pour lui donner les couleurs et les sensations de sa propre histoire. J'aime l'idée que mon texte m'échappe complètement, qu'il devienne celui du lecteur. J'suis toute émue!

    Posté par Julie, 01 avril 2008 à 11:26 | | Répondre
  • Merci, Elodie!

    Merci, Elodie! Ton commentaire est très beau! C'est très émouvant, ce que tu dis. On attend ça, quand on écrit: que le lecteur s'approprie le texte pour lui donner les couleurs et les sensations de sa propre histoire. J'aime l'idée que mon texte m'échappe complètement, qu'il devienne celui du lecteur. J'suis toute émue!

    Posté par Julie, 01 avril 2008 à 14:13 | | Répondre
  • Je te découvre

    Un auteur homonyme ? Une quatrième de couverture qui dénote un style percutant où le "tu" t'absorbe et te renvoie à ta propre histoire ? Voici deux bonnes raisons pour se précipiter sur ce roman et le dévorer d'une traite. Bravo Julie ! C'est un gand moment d'émotions... poignant !
    J'attends le prochain avec enthousiasme.

    Posté par Sophie L., 16 avril 2008 à 11:32 | | Répondre
Nouveau commentaire